Qu’est ce qu’un éditeur, et que fait il vraiment pour l’auteur qu’il édite ?

Le mot éditeur désigne, indifféremment, une entreprise ou une personne.

L’entreprise, aussi appelée, Maison d’édition, regroupe toutes les activités liées au monde de l’édition.

La personne est :

• Soit une ou un employé de la Maison d’édition qui gère le dossier et le contact avec l’auteur;

• Soit la personne qui cumule toutes les fonctions de la Maison d’édition, comme dans le cas d’un éditeur indépendant.

Dans tous les cas, un éditeur de livres a pour vocation d’éditer des livres…

Cela semble enfoncer des portes ouvertes, mais bien préciser les choses est important.

J’ai rencontré récemment un auteur qui se plaignait que son éditeur ne l’invitait jamais dans aucune librairie pour des séances de dédicaces, lors de la sortie de chacun de ses livres.

Ce n’est pas le rôle de l’éditeur !…

Un éditeur, à moins de posséder aussi une ou plusieurs librairies, et si cela est inscrit dans le contrat qui le lie à l’auteur et à son livre (ce qui est fort peu probable), ne s’occupe pas des rendez-vous publiques en librairie !… Cela, c’est généralement le diffuseur qui s’en occupe. Attention, le diffuseur, pas le distributeur…

Reprenons les rôles et prérogatives de chacun :

Un auteur imagine une histoire et son sujet/personnage. Il écrit cette histoire, et fait vivre son personnage/sujet au travers d’aventures, de décors et de lieux. Il signe son livre de son nom, ou du nom d’auteur qu’il s’est choisi. Il décide du titre de son livre, titre qui peut évoluer, avec la complicité de l’éditeur. Il signe les dédicaces et participe à la promotion de son ouvrage. (Librairies, radios, émissions de télévision, blog sur internet, interview sur Youtube etc…)

Un éditeur édite un livre. C’est à dire qu’il se charge de la correction d’orthographe; De la mise en page (à compte d’éditeur); De la création de la couverture; De la rédaction du résumé; Du message promotionnel destiné à la presse et aux différents médias (dossier de presse). Un éditeur ne vend directement pas les livres qu’il édite, il en charge les diffuseurs et distributeurs. Certains éditeurs ayant de petites structures se diffusent et se distribuent directement auprès des libraires, mais ne vendent pas directement aux particuliers. La liste de leurs revendeurs figure en général sur leur site internet.

Un diffuseur signe un contrat avec un éditeur pour des missions précises, et parfois ponctuelles. Ils définissent ensemble, titre par titre, ou thème par thème, ou encore saison par saison, les quantités de livres, par référence, à mettre à disposition du marché, d’un marché précis et ciblé; Cela oriente le plan promotionnel adapté. Le diffuseur possède un listing de librairies et autres points de vente, auprès desquels il se charge de présenter les produits que lui confie l’éditeur. Le diffuseur établira, sur la base des éléments cités précédemment, l’Office, et prendra les commandes des points de vente. Régulièrement, le diffuseur informera l’éditeur des ventes pré-commandées, puis vendues, par son réseau.

Le ou les distributeurs s’occupent des acheminements physiques des cartons d’ouvrages édités et imprimés, à livrer ou à retourner; ainsi que de leur facturation ou avoirs éventuels, auprès des professionnels points de vente (librairies, magasins spécialisés, supermarchés etc…).

Qu’est ce qu’un office ?. C’est le nom professionnel de l’envoi de nouveautés aux librairies. En général, l’Office regroupe certaines sorties par saison, en quantité réduites mais précises. Le libraire qui accepte l’Office ne choisit pas son contenu ni les quantités, paie un acompte, mais a la possibilité de retourner les invendus en fin de cycle (3 mois ou une année). Parfois l’Office est destiné à un ouvrage particulier, d’un auteur très connu, ou du vainqueur d’un prix littéraire. Parce qu’il est de notoriété que ces livres là seront bien vendus, et qu’il y a un risque d’être, très vite, en rupture de stock, l’Office garanti une quantité minimum réservée au libraire.

Voilà détaillé succintement les différences et les rôles de l’écrivain, de l’éditeur, du diffuseur et des distributeurs, des points de ventes et librairie. Nous reviendrons plus en détails sur certains d’entre eux, dans les articles à venir.

Pour revenir à cet auteur qui se plaignait que son éditeur ne l’invitait jamais dans aucune librairie pour des séances de dédicaces, lors de la sortie de chacun de ses livres; à part les auteurs connus, situés en tête de gondoles, faisant toutes les meilleures ventes (90%), qui ont un attaché de presse désigné pour chacune des sorties de livre, et une place réservée par leur éditeur, aux dédicaces publiques pendant le salon du livre de Paris ou de Frankfort; Non, un éditeur ne vous contactera pas pour une séance de dédicaces… Toutefois, chaque auteur a la possibilité d’acquérir des ouvrages à prix préférentiel, pour en faire lui-même la promotion. C’est souvent l’auteur qui sollicite les librairies pour programmer des séances de dédicaces publiques. Et toutes les librairies n’acceptent pas les dédicaces. Alors bon courage à ceux qui s’essayent à ce mode de rencontres avec les lecteurs : c’est parfois épuisant, mais tellement enrichissant dans les rapports humains, et, parfois, le porte monnaie… Je compare les séances de dédicaces des auteurs aux concerts sur scène des artistes et musiciens.

En attendant, une toute bonne journée à chacune et chacun.

Publié dans Quotidienne | Laisser un commentaire

Bonjour tout le monde !

Bienvenue dans ce blog dédié aux livres, aux auteurs et à l’édition.

Dans ces pages vous trouverez des conseils et des astuces pour écrire votre livre, comment trouver l’éditeur qui vous convient, et, pourquoi pas, comment s’auto-éditer.

Parce que devenir un auteur édité, oui, c’est possible.

Publié dans Quotidienne | Laisser un commentaire